La distribution des bons et mauvais points !

Voici ce que l’on trouve sur le journal du blog : « une charte de déontologie du bloggeur« . Je viens d’émettre une critique sur cette action sur Marketing On The Beach mais je veux revenir dessus à titre plus personnel.

C’est quoi cette idée ? j’ai franchement pas envie d’avoir à « suivre des règles » pour blogger. Chacun est aujourd’hui assez grand pour savoir ce qu’il peut faire et si certains dérivent… c’est leur problème.

De toute facon… une charte de « bonne conduite » ne reste qu’une déclaration sur l’honneur, déclaration qui n’a aucune valeur… donc au final… ca ressemble à un gâchis de temps pour construire et imaginer une organisation et une « réglementation » de la blogosphère, organisation qui ne sera respectée par personne…

Maintenant, cette approche a clairement comme objectif de professionnaliser la blogosphère, surtout quand on lit les thèmes abordés : « les aspects juridiques (le droit d’auteur et le respect de la vie privée), la monétisation (obligations fiscales), les relations blogueurs/agences etc« . Mais est ce que la blogosphère aurait toujours sont intérêt si elle rentrait dans des cases ? Personnellement, je pense pas… je pense que c’est la diversité et la liberté de chacun à faire ce qu’il veut qui fait avancer à les choses (parfois les fait reculer). Maintenant ce n’est peut être qu’une question de temps et de maturité du tissu. Cette même proposition prendra alors probablement du sens dans le futur mais aujourd’hui, et désolé Romain, je trouve ca sans intérêt…

Cela dit après reflexion, c’est peut être encore un coup de buzz ? 😉

Revival du Week-End : Black Strobe – Nazi Trance Fuck Off

On change de rythme cette semaine et on est très loin du Master At Work avec Black Strobe. Nazi Trance Fuck Off de Black Strobe est un morceau qui se trouve pourtant pas dans la catégorie de ce que j’écoute habituellement… mais franchement là… je le trouve particulièrement plannant et stressant à la fois. On est à la limite de l’Acid, à la limite de Trance… donc ca attaque un peu quand même et quand je l’écoute, je retrouve un sentiment stressant et d’écrasement par le son (sisi je vous jure ! je ressens ca !). Le mieux, vous faire votre propre opinion en écoutant Black Strobe – Nazi Trance Fuck Off (un conseil, baissez d’abord le son pour éviter toute surprise 🙂 )

Bonne écoute à tous ! et bon début de semaine, ensoleillé (sisi je vous promets qu’il fait beau dans le ch’nord)

PS : je sais j’ai fait une faute sur la vidéo dans youtube… mais j’ai la flemme de réencoder

Pas beaucoup de vie ici, je suis parti à la plage

Depuis quelques temps, moins d’activité ici… tout simplement car je rédige des articles sur le blog marketing on the beach (maintenant vous comprenez mieux le jeu de mots complétèment naze du titre…).

Donc vous pouvez me retrouver également sur le blog Marketing on the beach, qui pour le moment, n’est pas encore parfait mais qui évolue petit à petit.

D’ailleurs, si vous avez des remarques sur le blog, vous pouvez me les noter en commentaire ici, je vais transmettre l’information (enfin allez y molo quand même sur les critiques 🙂 sinon tout le monde va être découragé)

4% d'influenceurs sur le web ?

C’est ce que dit RISC International dans son dernier livre blanc en téléchargement gratuit. Il y aurait sur la toile qui représente 1,3 milliards d’internautes, 55 millions d’influenceurs qui « faconneraient l’opinion du web ». Ils annoncent également que seulement 10% à 12% des jeunes internautes sont contributeurs et créateurs de contenus.

Alors autant sur le User Generated Content, je suis pas trop surpris, autant sur les 4% des internautes influenceurs… je suis beaucoup plus sceptique. Le chiffre donné dans cette enquête me parait sortir tout droit du chapeau de Gérard Majax (où je n’ai pas bien lu) et me parait surtout étonnement important !

Le livre est en download gratuit

Franchement, vous trouvez que c’est beaucoup, pas beaucoup ? que c’est réaliste ou complètement fantaisiste ? je ne sais plus quoi penser…