Relance de l'économie grace à la tecktonik

La tecktonik… le phénomène de mode actuel. J’ai vu justement hier soir un mini reportage sur un coiffeur "tecktonik" à Paris qui annonce fièrement que le phénomène est français… enfin pour moi, ca ressemble plutot à un mélange de "Punk" pour une partie du code vestimentaire, et du "Jump Style" pour le coté danse… donc de l’anglais et du belge… mais passons.

Après tout, ce phénomène est grandissant et tout le monde en parle, les médias en particulier qui n’arrête de présenter ces adeptes. Mais pour moi, la tecktonik est une mode qui a débuté au Metropolis avec des soirées thématiques, ca permet principalement de

Relancer la consommation de Gel

Faut voir ce qu’il se mette sur la tête ! c’est l’oréal et toute la petite bande des cosmétiques capilaires qui sont heureux. Déjà Guetta nous avait fait son partie proof… mais la c’est carrèment une autre catégorie avec la tecktonik ! A raison d’un pot de Gel par coiffure, ca fait en des litres consommés par soirée. Imaginer un peu l’état d’un dancefloor après une soirée tecktonic… c’est un mélange collant-poisseux à ramasser à la spatule !

Relancer la mode Punk

Bon un peu remise à jour mais la crête est tendance chez les tecktonik. En plus, il squatte un peu partout, font du bruit et se ballade en bande ! si ca c’est pas caractéristique ! 😉

Relancer la mode des années 80′

La tecktonic, c’est une coiffure, une danse mais c’est aussi des fringues ! le fluo est de rigueur ! et aujourd’hui pour trouver des fringues fluo… c’est pas facile. Alors pour ca, on ressort toutes les fringues années 80′ à base de fluo jaune, vert, bleu… (rappelez vous vos survetement acrylique bleu electrique et vert turquoise :D). La tecktonik vous fait économiser de l’argent en faisant vivre les friperies et en fouillant le grenier à la recherche des fringues tendances hype fashion de vos parents ou grands frères (du coup, vous augmentez votre pouvoir d’achat)

Voila, en somme, la tecktonik favorise la relance économique en favorisant la consommation de produit de certain secteur ! Par conséquent, je pense qu’elle doit au plus vite devenir une discipline LARGEMENT pratiquée à travers l’hexagone.

Merci à Alex pour cette prise de conscience (dans laquelle je vais immédiament me plonger) et propose à Ricardolux, Flepi et Freg de nous dire faire part de leur point de vue de "tecktonik adepte et pratiquant" (ne me remercier pas, c’est tout naturel :d)

Tout ca pour toi Romain… 😀

8 Comments

  1. Tout ça pour moi 😀 rooh c’est magnon :p

    Répondre

  2. […] que la Tecktontruc saipabien ! Dans un style plus classique mais tout aussi efficace on retrouve Nellio. Et enfin Jauny pour la première participation vidéo, il remonte d’un cran le niveau avec […]

    Répondre

  3. […] quelque temps : Romain Libeau, les concours, et se rendre ridicule ! En effet, et ce malgré l’invitation du sympathique Nellio, je ne participerai au concours pour la simple et bonne raison que même avec la meilleure volonté […]

    Répondre

  4. Tu as raison sur le fait que la tecktonik c’est un peu l’électropunk, quoiqu’en fait, depuis que c’est à la mode (1 an) ca n’a plus rien à voir avec les originies (il y a 8 ans) et donc avec le mouvement punk.

    En revanche, oublie le jumpstyle comme origine. D’abord les deux danses n’ont rien en commun (l’une fait bouger presque exclusivement les jambes, l’autre presque exclusivement les bras). Les deux se sont développées en paralèlle et n’ont été en contact qu’il y a un an quand les premiers jumpstylers ont débarqués au metropolis.

    Ah oui, et puis, ca n’a pas commencé au metro les soirées tecktonik, mais au 287 …

    Répondre

  5. Hello cr0vax

    merci pour ces précisions, pour etre franc, j’ai écrit a l’arrache ca car la tecktonik ne m’intéresse pas dutout, c’est plutot sur les « échos » qu’on peut entendre à droite à gauche que j’ai fait ca.

    Répondre

  6. Voici un site ou on trouve des fringue style techtonik de marque eddy tiiger, en plus c’est pas tres cher !

    tcho

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *